SFERIS au cœur du chantier d’Oloron-Bedous

Présentation du chantier

Le 26 septembre dernier, Jacques Rapoport (président de RFF) et Alain Rousset (Président du conseil régional d’Aquitaine) ont lancé les travaux nécessaires à une reprise du trafic TER sur la ligne ferroviaire entre Oloron-Sainte-Marie et Bedous (64).

Ce chantier d’un montant de 102 millions d’euros (entièrement financé par la région Aquitaine) et d’une durée de 18 mois permettra la reprise des circulations de train entre Oloron-Sainte-Marie et Bedous à partir de mars 2016. En complément des travaux sur la ligne, l’opération nécessitera la remise en état ou la construction de 31 ponts, 7 tunnels et de 4 kilomètres de soutènement maçonné.

Rôle de SFERIS

Après une première référence réussie sur la ligne Calais-Dunkerque, SFERIS aura vocation à démontrer son savoir-faire en matière de sécurisation d’un chantier en ligne fermée. Les premiers pas sur ce chantier ont d’ailleurs été un succès : le déploiement logistique réussi dans les délais impartis a en effet été salué par le client.

La mission de SFERIS est d’organiser la sécurité du chantier. Cela exige donc de nos équipes qu’elles soient au cœur de celui-ci, en centralisant les informations en temps réel pour optimiser et sécuriser le travail de tous.

Après les avoir préalablement équipés, Les équipes de SFERIS assureront la sécurisation des 27 passages à niveau présents sur la ligne. Ceux-ci étant inutilisés depuis les années 1970, les règles de priorité sont donc favorables aux véhicules routiers. Cette mission de sécurisation du trafic automobile nécessitera rigueur et diplomatie de nos opérateurs dans leurs liens avec les usagers de la route.

Les agents de SFERIS seront également chargés de la gestion du trafic des engins routiers sur le chantier lui-même. Aucun engin ferroviaire ne sera en effet utilisé dans un premier temps, mais très rapidement les trains-travaux seront mobilisés. Un agent train-travaux de SFERIS sera alors présent sur chaque train, pour assurer la sécurité de tous sur le chantier.